Quoi2Neuf ?

On parle de tout ici !

Comment faire pour bien allaiter ?

L’allaitement est un instant important pour une mère et son enfant, qui leur permet de créer des liens puissants. L’allaitement maternel est un fait inné qui s’établit dès l’accouchement. Parfois, durant cet allaitement, il arrive que la mère connaisse une baisse de lait. Ce qui suscite de nombreuses questions. Que faut-il donc faire pour améliorer son lactation ?

Différentes astuces pour booster l’allaitement maternel

Donc, pour booster son allaitement, la première chose à faire sera toujours de mettre son enfant au sein. C’est le geste le plus naturel et le plus basique pour améliorer la montée de lait. A chaque besoin de succion de la part en l’enfant, la mère doit toujours allaiter son bébé. Elle ne devra non plus attendre que le bébé en réclame pour allaiter.

On peut aussi améliorer cette stimulation de la lactation avec des tisanes. Il y a des tisanes d’allaitement très pratiques, qui sont à consommer au quotidien. On les retrouve auprès des magasins bios, ou sur certaines boutiques en ligne. On peut aussi réaliser une tisane faite maison, qui est une solution plus économique. Les tisanes sont généralement réalisées à base de cumin, de fenouil et d’anis étoilé. Il suffira de les infuser dans l’eau chaude.

Une maman peut aussi adopter un régime typique de l’allaitement. Certains aliments sont extrêmement favorables pour la lactation, comme les noix de cajou, la chayotte, les amandes, le fenouil, ou les dattes. Avec une consommation régulière, on peut aussi booster son allaitement.

Lire plus  Les professionnels du droit social à Bourgoin-Jallieu

L’homéopathie est aussi une solution adaptée pour améliorer l’allaitement. Le principal avantage est que cette forme de médecine est parfaitement adaptée à l’allaitement et ne présente aucun risque d’effet secondaire. Les granules de Ricinus 5 CH et Alfalfa 6DH sont recommandés pour les mères allaitantes.

Dans le cas où la baisse de lait maternel persiste, il est vivement recommandé de consulter un spécialiste pour prendre les mesures nécessaires.

Conserver le lait maternel

Pour anticiper cette baisse de l’allaitement, on peut aussi songer à la conservation lait maternel. En effet, à l’opposé du lait artificiel, il est bien possible de préparer et de conserver le lait maternel. Certaines conditions sont toutefois à respecter pour assurer une bonne conservation.

Le lait maternel doit être conservé à température ambiante, parce que l’enfant doit consommer son biberon dans l’heure.

A l’occasion des promenades, le biberon de lait maternel doit être conservé froid, dans un sac isotherme ou une glacière. Cela permettra à quiconque (maman, papa, nounou), d’emmener le bébé en balade, en toute facilité.

Après être tiré, il faut aussi ranger directement le lait maternel au frigo, dans la partie la plus froide. Il faut toutefois noter que le lait doit être conservé au frigo seulement en 48 heures.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *