Quoi2Neuf ?

On parle de tout ici !

Pourquoi une bonne ventilation est un impératif dans une maison ?

En Belgique, la législation oblige les nouvelles constructions à se situer en-dessous de certains coefficients énergétiques. Le deux coefficients les plus utilisés sont le coefficient K pour l’isolation thermique de la maison dans sa globalité et le coefficient U pour l’isolation de chaque élément séparé comme la toiture, les châssis, etc.

Du coup, comme les bâtiments doivent être de plus en plus isolés, le renouvellement de l’air se fait plus difficilement de manière naturel et cela peut avoir un impact non-négligeable sur les quotidiens des ménages. Ainsi, on remarque que les habitations bien isolées mais pas bien ventilées ont du mal à évacuer les odeurs de cuisine et de toilette mais aussi la poussière, les émanations des revêtements de sol ou encore l’humidité ambiante (il faut savoir que l’homme produit en moyenne 5 litres en humidité chaque jour).

Un système de ventilation : la solution idéale

Pour parer à ces problèmes causés par une isolation trop performante (mais tout de même nécessaire pour diminuer les déperditions de chaleur), il convient d’installer un système de ventilation au sein de sa maison. Ce dernier permettra d’évacuer l’humidité et les mauvaises odeurs sans devoir ouvrir grand les fenêtres de l’habitation (ce qui est particulièrement désagréable quand il fait froid).

Grâce à un système de ventilation, l’air de la maison se renouvellera en douceur et de manière continue sans troubler le confort de l’habitation et surtout en diminuant les pertes calorifiques d’une aération traditionnelle.

Lire plus  5 recommandations pour partir en vacances cet été - Expedia

Les différents systèmes de ventilation

Il existe de nombreux systèmes de ventilation différents mais nous nous appuierons sur deux systèmes principaux : le système C (air mécanique) et le système D (double flux).

Le premier, le système C consiste en une solution pourvue d’une évacuation d’air mécanique : l’arrivée d’air est réglée dans les fenêtres et les murs et un ventilateur aspire l’air qui s’évacue des espaces humides.

Le deuxième système, le double flux, dispose d’une évacuation d’air mécanique mais aussi d’une arrivée mécanique. Il s’agit du système le plus performant puisque ce type de système est souvent accompagné d’un récupérateur de chaleur ce qui permet de diminuer les déperditions au maximum.

Pour plus d’informations sur ces systèmes : www.masser.be

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *